Cuba : Eglise et opposition

espaciolaical

Les opposants au régime castriste sont souvent des exilés. Installés majoritairement en Europe ou aux Etats-Unis, ils dénoncent avec force la dictature du clan Castro. Leurs demandes principales – liberté d’expression, ouverture politique – sont parfois loin de celles des Cubains vivant sur le territoire, qui ne seraient pas aussi virulents vis-à-vis du régime (écouter notre émission sur Cuba et l’avis de nos invités, Stéphane Witkowski et Jean-Jacques Kourliandsky sur la question).

Lors de notre dernière émission nous avions très (trop) brièvement abordé le rôle des opposants catholiques cubains qui vivent sur l’archipel. Dans son numéro daté du 26 mars, Le Monde leur consacre un article (édition payante), suite à la diffusion fin mars d’une liste de 23 revendications dans Espacio Local, “la seule publication indépendante, disposant d’un réel impact, toléré par le pouvoir”. Selon le correspondant du quotidien du soir, Paulo A. Paranagua, “l’Eglise cubaine s’est placée au centre du jeu politique, au moment où le monde célèbre le premier pape latino-américain, François”.

Le texte réclame, entre autre, des élections libres, une information diversifiée, une société davantage pluraliste, une éducation “humaniste et diverse”, et l’autonomie des universités. Enfin, note le Monde, les catholiques veulent que la “diaspora cubaine” se voit “reconnaître une ‘participation équilibrée’ à la vie du pays”. Les préoccupations des cubains de l’intérieur et des exilés seraient-elles plus similaires qu’on ne le croit ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: