Réécoutez l’émission du 20 avril 2013 : Irak, 10 ans après le début de guerre

Une jeune irakienne vote à Bagdad samedi 20 avril 2013 (Reuters)

Une jeune irakienne vote à Bagdad samedi 20 avril 2013 (Reuters)

Depuis l’arrivée au pouvoir du parti baas puis de Saddam Hussein en 1979, l’Irak, république couvrant une partie de la Mésopotamie qui vit naître l’ancêtre de notre civilisation, n’a connu que les conflits et les guerres. Contre l’Iran d’abord, pendant huit ans, puis avec l’invasion du Koweït presque immédiatement après, suivie de l’opération “Tempête du désert” et de treize ans d’embargo. La suite on la connait mieux : l’invasion américano-britannique de 2003, la guerre civile, les attentats kamikazes. Les Irakiens connaissent peu la paix.

L’opération “Liberté en Irak” menée par les États-Unis et basée sur un mensonge, celui de la détention par le régime de Saddam Hussein d’armes de destruction massives, était censée prendre la forme d’une “frappe chirurgicale”. La guerre devait être “éclair” et l’instauration d’une démocratie, selon les standards occidentaux, devait se faire sans peine.

Mais une révolution, ça ne se façonne pas et Washington l’a appris à ses dépends. Si les Irakiens ont en majorité accueillis les Américains en libérateurs et célébré la chute de Saddam Hussein, leur opinion a depuis évoluée, tant l’intervention américaine aura été dévastatrice. En presque dix ans d’occupation et 650 000 victimes, les États-Unis ont démantelé l’ensemble des structures de l’ancien régime, exacerbé le communautarisme en s’appuyant sur une conception sectaire de l’Irak. Ils ont quitté un pays totalement déconstruit, instable et en proie aux violences inter-confessionnelles.

Samedi 20 avril se tenaient les premières élections depuis le retrait des troupes américaines, alors que la dernière série d’attentats remontaient à il y a quelques heures… On est loin de la stabilité politique espérée par les États-Unis.

Les Américains ont-ils libéré l’Irak ? Comment est perçu le régime du tyran Hussein depuis que l’on constate les méfaits de l’intervention américaine ? Quels sont les bienfaits de leur intervention ? Quelles sont les richesses de l’Irak ? Comment vivent les Irakiens ?

A quoi ressemble l’Irak aujourd’hui ? Et les EU sont-ils seuls responsables de la situation dans laquelle est embourbé le pays ? Ce sont les questions auxquelles nous avons tenté de répondre tout au long de notre émission en compagnie de nos deux invités : Myriam Benraad et Pierre-Jean Luizard.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: