Les enjeux des élections au Mali

En vue des élections présidentielles de dimanche au Mali, Le Monde.fr publiait une revue de la presse étrangère sur le scrutin dans sa “check-list” de vendredi. Cliquez sur les liens pour lire les articles cités en entier.

Mali : après le scrutin viendra la stabilité, ou est-ce l’inverse ?

Sur la question des élections de dimanche, les éditorialistes sont partagés : faut-il organiser des élections imparfaites, et risquer de renforcer les divisions qui déchirent le pays, ou, au contraire, donner la priorité au retour de la stabilité pour que ces élections se déroulent dans les meilleures condition ?

IBK

Ibrahim Boubacar Keïta, ancien premier ministre du Mali, figure parmi les favoris de l’élection de dimanche 28 juillet (GEORGES GOBET / AFP)

“Pourvu que le Mali ait un président élu !” Pour le Journal du Mali, l’élection présidentielle qui se tiendra dimanche 28 juillet est cruciale. “Il faut y aller malgré tout”, assure le journal, répondant à ceux qui considèrent que le pays est encore trop instable.  “Seul un gouvernement légitime peut lancer un processus de dialogue et de réconciliation”.

Jadis un modèle de stabilité dans la région (lire l’article de L’actualité), le Mali traverse  un crise profonde. En dix-huit mois, sa population a connu une (nouvelle) rébellion touareg, un coup d’Etat, une partition de son territoire, une occupation par des groupes armés et une intervention militaire étrangère.

>> Réécoutez notre émission du mois de février sur les raisons de la déstabilisation de la région du Sahel.

Après l’intervention française qui a contribué à chasser les groupes islamistes du pays, la communauté internationale a voulu organiser des élections démocratiques dans les plus brefs délais, estimant, à l’instar du Journal du Mali, que le scrutin amènerait la stabilité, et non le contraire.

Mais d’aucuns s’interrogent sur le bien-fondé de la tenue d’un scrutin présidentiel alors que le pays n’y est pas prêt. Le rôle de la France est pointé du doigt par les éditorialistes, pour qui des élections trop précoces vont “exacerber les divisions au lieu de promouvoir la réconciliation” (lire l’article de Voice of America). Le Journal du Cameroun abonde : “Pressée de se désengager et de passer le flambeau à l’ONU, la France a poussé jusqu’au bout pour une élection au Mali en ce mois de juillet malgré les difficultés pour organiser un scrutin aux normes démocratiques”, rappelle le quotidien.

C’est la situation dans le nord du pays, foyer de la contestation touareg, qui préoccupe les observateurs. Pour la BBC, il était “naïf” de croire que la seule signature des accords de Ouagadougou en juin, entre les autorités et les rebelles du MNLA, pouvait apporter la stabilité. “Sans réconciliation préalable, le scrutin pourrait intensifier les hostilités”, prévient la chaîne. “La mise en application de l’accord, se heurte à des difficultés, notamment ce qu’on appelle les mesures de confiance entre le gouvernement malien et la rébellion touarègue”, précise-t-elle dans son édition Afrique.

“Les donateurs occidentaux n’allaient pas laisser ces détails interférer avec leur récit sur la démocratie modèle au Mali”, commente le Guardian. Et le quotidien britannique d’ajouter : “En forçant les Maliens à se rendre aux urnes trop tôt, la communauté internationale répète ses erreurs du passé”, elle doit donc s’attendre à ce que la Mali fasse de même.

>> Pour aller plus loin :

Lire notre note de blog sur les accords de Ouagadougou.

Lire l’article du Journal du Mali sur les derniers sondages réalisés.

Elvire Camus a réalisé cette revue de presse pour le Monde.fr.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: