Réécoutez notre émission sur l’Iran

Le nucléaire militaire iranien effraie depuis plus de 10 ans, 10 ans de blocages, de tensions, de menaces,  de sanctions et de manœuvres secrètes. Il y a un an, Tel Aviv, largement soutenu par Washington, annonçait une guerre imminente contre l’Iran. Mais aujourd’hui, l’heure est au réchauffement. C’est une question d’intérêts convergents. Téhéran souhaite normaliser ses relations avec l’Occident . Les Etats-Unis, eux, veulent se retirer du Moyen-Orient.

Les ennemis d’hier sont donc assis à la même table depuis mercredi et Barack Obama semble bien décidé à trouver un compromis. Pourtant, Téhéran n’a pas changé d’un yotas son discours officiel : Rohani, le nouveau président iranien, continue de marteler qu’il ne fera aucune concession sur son droit à l’enrichissement. Mercredi, il affirmait encore lors d’un discours télévisé qu’Israël était voué à disparaitre.

Si un accord semble se dessiner  aujourd’hui à Genève, les négociations restent tendues. Même si elles aboutissement elles ne déboucheront de toute façon  que sur un accord intérimaire et reconductible. La question du nucléaire iranien est donc loin d’être réglée.

Alors, devons-nous  avoir peur d’un Iran nucléaire ? Pour tenter de répondre à cette question, penchons nous sur les intérêts géostratégiques qui guident l’Iran : pour quelles raisons le pays voudrait se doter de l’arme atomique ? Quels sont les enjeux de sa politique externe ? Mais aussi, quelle est l’importance de cette question du nucléaire  pour l’organisation interne du pays ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: